huile vegetale bio fabriquée en france

Huile Végétale de Coco vierge et biologique : protectrice et embellisseur capillaire

7.95 

8 en stock



Partager
Description

Egalement appelé « Arbre de vie », le cocotier est l’une des plus anciennes plantes utilisée par l’Homme. L’huile de coco, riche en acides gras, est reconnue pour ses propriétés nourrissantes, protectrices et adoucissantes. Idéale pour hydrater et assouplir les zones les plus sèches du corps, elle est également très appréciée en huile de massage car elle parfume délicatement la peau sans laisser de film gras. Soin capillaire exceptionnel, l’huile de Coco apporte vigueur et brillance aux cheveux.
Laissez vous envahir par un moment de détente grâce à son doux parfum des îles.

Flacon ambré avec réducteur, qui protège l’huile de la lumière pour une meilleure conservation et qui permet un dosage précis.

Huile vierge, obtenue par première pression à froid des noix de coco fraîches. Emballage recyclable et garanti sans phtalate ni Bisphénol A. Produit non testé sur les animaux. Conçu et fabriqué en France.

Appliquer sur le corps ou les cheveux et faire pénétrer en massant délicatement. Conserver dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. L’huile de coco se solidifie à une température inférieure à 25°C. Cela n’altère en rien sa qualité. Pour l’utiliser, passer le flacon sous l’eau chaude.

Bibliographie : Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy et Le livre vert de la cosmétique bio, Françoise MorillonIngrédient : Cocos Nucifera Oil*.
*Ingrédient issu de l’Agriculture Biologique.

100% du total des ingrédients sont d’origine naturelle.
100% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.
Cosmétique Ecologique et Biologique certifié par ECOCERT Greenlife selon le référentiel ECOCERT disponible sur http://cosmetiques.ecocert.com

 

Informations complémentaires
Poids 0.121 kg
Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile Végétale de Coco vierge et biologique : protectrice et embellisseur capillaire”